Dolce Elektra – Entreprise XXX à la française (film complet)

Le film, Entreprise XXX à la française ou l’entreprise des culs ouverts de Pierre Moro, revisite le monde du travail et le thème des secrétaires cochonnes, mais en y ajoutant une touche artisanale des plus authentiques avec l’incroyable Dolce Elektra, mais aussi Cindy Picardie. Un casting de rêve qui ferait devrait donner des idées à toutes les PME françaises !

Une entreprise dirigée par Dolce Elektra et Cindy Picardie

Tout commence par une situation classique : la patronne incarnée par la charismatique Cindy Picardie, sous prétexte d’aller donner des ordres à son ouvrier, se retrouve à se faire goulûment lécher la moule par celui-ci sous l’appentis de l’entreprise. S’ensuit une séquence mêlant fellation et branlette, puisque la femme d’affaires, affichant une détermination sans failles, n’hésite pas à se satisfaire à la main pendant qu’elle suce la bite son subordonné.
L’intrigue prend un nouveau tournant lorsque deux acheteurs désirant reprendre la société font leur apparition. Surprenant les ébats de fond de jardin sus-cités, ces messieurs comprennent vite qu’ils vont pouvoir faire connaissance avec les secrétaires… de manière inédite.
Dans l’espoir de les convaincre de racheter leur boîte, chaque employée s’occupe individuellement des acquéreurs. La secrétaire blonde (jouée par Samantha Ford, dont les immenses seins naturels crèvent littéralement l’écran) commence par sucer un de ses potentiels futurs patrons. Puis intervient l’élément apportant un grain de sel majeur au film : l’homme lui tend son cul, afin qu’elle lui assène un anulingus en règle. Poursuivant dans cette veine, l’action se conclut par une sodomie enflammée, suivie d’une éjaculation où la charmante jeune femme avale la totalité du foutre qui lui est administré, en bonne employée qu’elle est.Docle Eletra se prend une bonne faciale dans les gencives
Pendant ce temps, à un autre étage de l’entrepôt, sa collègue, la secrétaire brune incarnée par la délicieuse Dolce Elektra, s’occupe de toutes les façons possibles et imaginables de l’autre acheteur (notamment par un annulingus, à nouveau), lorsque l’ouvrier surprend la scène et décide de se joindre à eux. La douce Dolce Elektra est alors sauvagement prise en sandwich par les deux mâles, dans un mélange de doubles pénétrations vaginale et classique terriblement sale et excitante… qui s’achève en double éjaculation faciale.

Partouze dans l’atelier

Clou du spectacle, Cindy Picardie la patronne, frustrée de ne pas avoir profité de la visite des clients, réclame son dû et se fait copieusement défoncer par les deux acheteurs et l’ouvrier en plein milieu de l’entrepôt (ah si toutes les patronnes pouvaient en prendre de la graine !). Voyant cela, les secrétaires décident de prêter main forte à leur supérieure. Ceci aboutit à une scène d’orgie finale délurée et bandante, où les chattes luisent de foutre et de mouille, à la recherche de bites à prendre à la chaîne.
Tout est bien qui finit bien : les clients, convaincus, décident de racheter l’entreprise. Gageons que les efforts de ces dames, déployés sans retenue avant la vente, seront poursuivis après la signature du contrat… car un bon service après vente sans une petite sodomie, c’est ça l’ entreprise XXX à la française !Et vous aimeriez-vous racheter cette petite l’entreprise des culs ouverts ? Quelles employées garderiez-vous ? En tout cas si Dolce Elektra cherche un CDI ou une simple mission de Sexe Interim, nous sommes prêt à l’accueillir, nos braguettes sont grandes ouvertes ;)

Casting de entreprise XXX à la Française (titre original, l’entreprise des culs ouverts) : Dolce Elektra, Cindy Picardie, Samantha Ford, Kenza Suck, Love Crystal, Phil Hollyday, J.P.X.
Réalisation : Pierre Moro

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


+ 1 = huit

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>