Laure Sainclair – L’amour de Laure (1996)

A Budapest une mystérieuse nymphe héritière d’une dynastie royale répand sur les habitants une incontrôlable frénésie sexuelle.

Apparaissant et disparaissant telle un ange démoniaque, la belle Laure Sainclair fait dresser tous les pénis et mouiller toute les chattes de la ville, menaçant Budapest d’exploser sous un torrent de sperme et de cyprine !

Les couples les plus frigides comme les amis les plus chastes, sont soudain envahis par une irrésistible envie de sexe ne leurs laissant aucun autre échappatoire que de baiser le ou la première venue !
Non contente de mater ce joyeux bordel, Laure en profite pour se téléporter sur les lieux de débauche afin de participer de plus près à cette communion sensuelle, ce qui n’est pas sans provoquer la surprise des habitants.

Vous l’aurez compris, un scénario un peu tiré par les cheveux prétexte à de nombreux ébats des plus torrides, comme toujours lorsque Christophe Clark est à la b(r)aguette.

 

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


3 − deux =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>