Catherine Ringer – Body Love (film complet)

Catherine Ringer la chanteuse des Rita Mitsouko a véritablement mouillé la chemise (et la culotte) pour arriver à devenir célèbre. En effet la détonante chanteuse de pop rock a dans un premier temps été actrice porno alors qu’elle était à peine âgée de 18 ans. Body Love, film réalisé en 1977 en est un des plus poignant (et bandant) témoignage. Certains comme Serge Gainsbourg lui reprocheront cette exhibitionnisme poussé à l’extrême, pourtant à la rédaction de Pages Roses, nous sommes presque certains que tous ces gros coquins étaient les premiers à se pignoler en matant la belle chanteuse se faire limer, et nous ne pourrions leur reprocher tant il faut admettre que Catherine Ringer déchirait du cul à 20 piges.

Body Love une orgie porno 100% Européenne

Alors que l’Europe semble vaciller pour des problèmes essentiellement financiers, Body Love nous rappel à quel point l’amour et par extension le sexe peuvent être des solutions miracles pour apporter le bonheur à chacun. Réalisé avec une équipe de joyeux drilles français, allemand, hollandais et italien, c’est toute la magie de l’Europe Glam & Crade condensée dans ce film X exceptionnel qu’est Body Love. Catherine Ringer a par son talent et sa fougue créée un pont entre le monde du X et celui des people. Une tradition que perpétue aujourd’hui Kim Kardashian, Paris Hilton et de nombreuses autres starlettes. On ne peut que l’en féliciter, car comme dirait ma grand mère, le porno hardcore, ce n’est pas sale ! Si vous n’en êtes pas convaincu, nous vous déconseillons de visionner Body Love, et en particulier la minute 55 du film ou après une séance de yoga psychédélique, les protagonistes de Body Love se font une bonne vieille partouze de grosses chattes poilues.

Scène de yoga partouze avec Catherine Ringer dans Body Love

Saurez-vous retrouver Catherine Ringer dans la partouze yoga Body Love ?

Le scénario du film X Body Love

On ne va pas s’en cacher, le scénario de Body n’est disons pas très léché. Une milf bourgeoise se fait plus ou moins violer par deux gus arrivés d’on ne sait trop où dans la vaste demeure de mémère. Le fait que l’un des deux violeurs porte un chapeau de sudiste renforce le côté alambiqué du scénar. En tout cas la victime n’est pas trop traumatisé soulignant à son mari que la bite de ses agresseurs avaient bon goût. C’est dans cet univers quelque peu dépravé que la jeune Martine, interprétée par Catherine Ringer va évoluer se faisant tringler et sodomiser à d’innombrables reprises avec classe ! Soulignons que Catherine Ringer semblait également apprécier bouffer de la chatte. Sa prestation ravira tant les lesbiennes exclusives que les gros cochons amateurs de partouze super funky* !

Casting

Réalisation et scénario par Lasse Braun Scénario. Musique composée (* et oui à l’époque il y avait des compositeurs de musique porno !) Klaus Schulz. Image par Peter Focus montage par Ina Daman et Bent Rohweder. Produit par Manfred Metz et diffusé par Alpha France. Les fans des Rita Mitsouko pourront apprécier Catherine Ringer créditée sous l’alias de Lolita Da Nova dans le rôle de Martine, Jack Gatteau dans le rôle du reporter, Benoît Archenoul dans le rôle de Ben (créditée comme Romain Ximay), Carlo Manuguerra dans le rôle d’un invité, Carmelo Petix, Chantal Virapin créditée comme Vicky Mesmin dans le rôle d’une invitée, Christel Loris créditée comme Christine Louis dans le rôle d une invitée, Frédérique Souchier dans le rôle d’une invitée, Gemma Giménez dans le rôle de l’esclave, Gilda Arancio créditée comme Gilda Stark dans le rôle de Gilda, Glenda Farrel dans le rôle de Glenda, Hans Sonntag dans le rôle d’un invité, Jean-Claude Baboulin dans le rôle d’un invité, Jean-Gérard Sorlin dans le rôle du baron, Louise Maier dans le rôle d’une invitée, Louison Boutin dans le rôle de Bill, Micky Love créditée comme Michèle d’Agro, Mike Lennart dans le rôle d un invité et Tony Morena dans un rôle de composition.

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


huit − = 5

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>